Nouvelles Techno

COVID 19

Annulation des messes dominicales, des messes de semaine et de tous les rassemblements sur l'ensemble du diocèse de Pontoise.
Consultez dans la rubrique "Liens" la lettre hebdomadaire Mardi Infos du diocèse.
Retrouvez toutes les "Invitation Quotidienne" dans la rubrique Activités/Temps de Prière.

Actualités

Je donne à la Quête et au Denier

la-quete

une-bougie-sur-la-fentre

Mercredi 25 mars 2020 Fête de l’Annonciation

A 19h30 les cloches des églises sonneront

Chacun est invité à déposer une bougie sur sa fenêtre

CE QUI SUIT S’ADRESSE MAINTENANT AUX CATHOLIQUES.

Mercredi 25 mars, nous fêterons l’Annonciation du Seigneur. Elle eut lieu à Nazareth, chez une jeune fille, Marie. Dans sa maison, le Ciel rencontre la terre ; dans sa maison, le salut du monde est conçu ; dans sa maison, une joie nouvelle apparaît, la joie de l’Évangile, une joie pour le monde: «Car rien n’est impossible à Dieu» (Lc 1, 37).

Cette année, sans l’avoir voulu, nous fêterons l’Annonciation, confinés, dans nos maisons ! Pouvons-nous célébrer cette fête plus en vérité, plus intensément, plus en communion ?

Quand les cloches sonneront, le 25 mars, à 19h30, que chaque disciple de Jésus, dans sa maison, ouvre sa Bible (ou son ordinateur) et lise, seul ou en famille, le récit de l’Annonciation, dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38.

Et qu’au même moment chaque maison allume une ou plusieurs bougies, à sa fenêtre, pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins.

Nous prierons en communion par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie en nous unissant au chapelet récité, à Lourdes, chaque jour à 15h30. Nous demanderons à Marie de nous protéger et de nous aider à mieux accueillir Jésus dans nos maisons, dans nos cœurs, dans nos vies comme elle l’a fait elle-même pour nous : « Que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1, 38) – [1re dizaine].

Nous confierons à Marie qui devient Mère du Sauveur et qui deviendra notre Mère, nos frères et sœurs malades, nos frères et sœurs soignants, notre communauté humaine éprouvée. Nous lui dirons que nous voulons les aimer comme nous aimons Jésus, « le fruit béni de ses entrailles » (cf. Lc 1, 42), Lui qui a pris sur lui nos souffrances et nos péchés [2e dizaine].

Nous pourrons aussi confier nos craintes et nos doutes à celle qui fut toute bouleversée et s’interrogea : « Comment cela va-t-il se faire ? » (Lc 1, 34). La peur d’une vie remise à Dieu, différente de celle dont nous rêvons, rejoint la peur de la mort. Marie la connaît de l’intérieur et nous pouvons lui dire sans cesse : « Prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort », comme l’Église nous l’a appris [3e dizaine].

Enfin, poussés par l’Esprit, nous pourrons dire à Jésus : « Guéris-nous !» Nous ne savons pas quelle sera la réponse sinon que, dans quelques jours, nous fêterons la passion, la mort et la résurrection de Jésus, le premier-né d’une multitude de frères qu’il fait entrer dans la vie de Dieu [4e dizaine.]

[5e dizaine avec intentions particulières].

Ouvrir sa fenêtre, allumer une bougie est un geste de communion que nous voulons offrir à toute la nation pour qu’elle rende hommage aux défunts, victimes du Covid-19, et aussi à ceux qui donnent de l’espoir, soignants, autorités mais aussi famille, amis, voisins.

C’est pourquoi nous vous demandons de relayer ce message très largement autour de vous, par tous les moyens autorisés à votre disposition !                               

                                                                                   LES ÉVÊQUES DE France – Mars 2020

L’Angelus

angelus

mot-mgr-lalanne

Message aux professionnels de santé                                             jeudi 19 mars 2020

Je m’adresse à vous, professionnels de santé du Val-d’Oise, qui êtes aujourd’hui en première ligne pour prendre en charge les patients atteints du coronavirus et les personnes atteintes d’autres pathologies graves.

Que vous travailliez en ville ou à la campagne, en libéral ou en milieu hospitalier, que vous soyez médecins, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, psychologues, pharmaciens… et tout le personnel dévoué, d’une manière ou d’une autre, au service des malades.

Je vous sais tous pleinement mobilisés dans ce combat contre le covid-19 et je voudrais, par ces mots, vous dire ma profonde gratitude au nom des catholiques du Val-d’Oise.

Merci pour votre totale implication dans ce combat quotidien pour sauver des vies. Dans tous les lieux, cabinets médicaux, EHPAD de nos quartiers, centres hospitaliers et cliniques, vous orientez, accompagnez et prenez soin des plus fragiles d’entre nous. Soyez-en chaleureusement remerciés.

Pour vous accompagner dans votre travail quotidien, les aumôniers d’hôpitaux demeurent disponibles et mobilisés avec vous, auprès des personnes en fin de vie. À leur domicile, des fidèles ont créé des réseaux pour vous porter dans la prière. J’ai demandé également à toutes les communautés religieuses présentes sur le territoire de vous soutenir quotidiennement, elles aussi, dans la prière.

Dans les semaines à venir, vous aurez à prendre en charge encore plus de patients et certains dans un état grave. En ce temps d’épreuve où vous donnez le meilleur de vous-mêmes pour sauver des vies, soyez assurés du soutien de toute la communauté catholique du Val-d’Oise.

Je vous confie les uns et les autres à la tendresse de Notre Dame de Pontoise.

+ Stanislas LALANNE Évêque de Pontoise pour le Val-d’Oise

Dimanche 15 mars 2020

Aux prêtres, diacres, consacré(e)s, et tous les fidèles du diocèse de Pontoise

Hier soir, le Premier Ministre a annoncé des mesures renforcées pour lutter contre le Covid19.  Les services du Premier Ministre et du Ministre de l’Intérieur confirment que, dès aujourd’hui, dimanche 15 mars, aucune célébration publique ne pourra avoir lieu dans les églises, même si ces églises peuvent rester ouvertes.
A partir de lundi 16 mars, et jusqu’à nouvel ordre, les messes de semaine comme les messes dominicales, les baptêmes et les mariages ne pourront donc être célébrés. Seules les obsèques pourront l’être avec moins de 100 personnes, en veillant à maintenir une juste distance entre les participants (un siège sur deux, un banc sur deux). Les réunions doivent être limitées au strict nécessaire.
Le vicaire général, le Père Thierry Butor, ou moi-même vous tiendrons au courant d’éventuelles modifications de ces mesures. Vous trouverez également sur le site du diocèse les informations nécessaires en fonction de l’évolution de la situation.
Je demande à tous de faire preuve de bon sens et de respecter les consignes données. Il nous faut prendre part aux efforts demandés par les autorités de l’Etat afin de freiner la propagation du coronavirus, protéger les personnes les plus fragiles et permettre aux services de santé de faire face à l’augmentation du nombre de personnes malades.
Je vous invite à faire remonter les bonnes initiatives qui seront prises dans les communautés pour maintenir les liens de la foi, de l’espérance et de la charité.

En ces jours, nous devons prendre particulièrement soin les uns des autres en redoublant d’attention envers nos proches, comme je le demandais déjà dans mon message du vendredi 13 mars. Je vous assure, en ce temps d’épreuve, de ma prière et de mon affection.

+ Stanislas LALANNE, Evêque de Pontoise pour le Val-d’Oise

Message de Mgr Lalanne

http://catholique95.fr/le-diocese-de-pontoise/l-eveque-et-son-diocese/1833-coronavirus-message-mgr-2

 

COVID 19

 Nouvelles consignes données pour tout le diocèse par Mgr Lalanne:

 

Suspension de toutes les messes dominicales

et de tous les rassemblements

à compter du samedi 14 mars

 

La messe du samedi soir à Frépillon

et les messes du dimanche matin à Méry et

dimanche soir à Mériel sont annulées

à partir du Dimanche 15 Mars

et ce jusqu’à une date indéterminée

Les messes de semaine sont maintenues,

si le nombre de fidèles présents reste inférieur à 100.

Il est demandé aux personnes fragiles de ne pas s’y rendre. Les baptêmes, mariages et obsèques peuvent être célébrés dans les mêmes conditions que les messes de semaine.

 

Tous les rassemblements d’enfants et de jeunes

sont suspendus  de même que

tous les rassemblements de plus de 100 personnes,

le Frat de Lourdes du 5 au 9 avril 

 et le pèlerinage diocésain à Lourdes du 13 au 18 avril.

                                               Père Britto, votre curé

Prière à Notre Dame de Pontoise

Inlassablement, comme les pèlerins qui, depuis le Moyen Âge, confient leur prière à Notre Dame de Pontoise, Sainte patronne du Val-d’Oise,

 laissons s’élever cette prière :

Notre Dame de Pontoise, Ô douce Vierge Marie,
Secours des malades et refuge des pécheurs !

Depuis le Moyen Âge,
nous nous tournons vers toi inlassablement.
Toi qui honores de nombreuses grâces et de bénédictions
les pèlerins qui viennent à toi,
Notre Dame de Pontoise, Ô tendre mère,
nous te prions pour le sort de ce monde.
Qu’il s’éloigne du mal
et que chaque homme fasse régner
le Seigneur dans son propre cœur.
Ô mère bienveillante, couvre-nous de ton manteau !

Toi qui nous protèges des assauts des ténèbres de notre temps
pour y faire briller l’espérance,
soutiens les malades et libère-nous de la peur.

Donne-nous la confiance et la paix.
Tiens-nous les uns les autres dans une fraternité universelle.

Notre Dame de Pontoise,
prie pour nous, protège-nous !

 

C’est à mon grand regret

que je vous informe l’annulation de toutes les réunions et rassemblements sur la commune

de Méry-sur-Oise en milieu clos

jusqu’au 20 mars

pour éviter la propagation du coronavirus.

En conséquence il n’y aura

PAS DE MESSE

à l’église St Denis-Notre Dame

ni à la Chapelle St Jean Bosco

durant cette période.
Sont donc annulées aussi toutes les réunions : catéchisme, aumônerie, MCR, etc… ainsi que les célébrations des

24 Heures pour le Seigneur qui devaient avoir lieu à la Chapelle de Méry le WE des 13/14 mars.

Les messes et autres rencontres prévues sur Frépillon ou Mériel sont maintenues.

 

Père Britto PANDIAN

                  votre curé

Diocèse de Pontoise

 Pontoise, le samedi 7 mars 2020

 Aux paroissiens de Méry-sur-Oise

Chers amis,

 

La ville de Méry-sur-Oise est particulièrement affectée par la contamination du Coronavirus.

Votre curé, Le Père Britto, me tient régulièrement informé de la situation et du trouble qu’elle peut causer.

Je tiens à vous dire ma proximité et vous manifester mon soutien en ces temps difficiles où, plus que jamais, nous devons nous épauler.

Je vous encourage, bien sûr, à suivre toutes les mesures préfectorales qui ont été prises mais aussi à chercher tous les moyens de vivre la fraternité à laquelle notre condition de chrétiens nous appelle.

Comme évêque, je regrette que ces dispositions vous empêchent de célébrer l’eucharistie dans votre église, mais il y d’autres façons de vivre la communion.

Je vous invite, par exemple, à suivre la messe télévisée du Jour du Seigneur ou celle de France culture, le dimanche matin. Cette période inconfortable peut créer également l’occasion de prier et de partager la Parole de Dieu en famille.

C’est aussi le moment de redoubler d’attention envers vos proches, particulièrement les plus fragiles. Vous pouvez rompre l’isolement, entre autres, en prenant et donnant des nouvelles.

Ce vendredi 6 mars, j’ai fait parvenir un message à l’ensemble du diocèse. Prenez-en connaissance et n’hésitez pas à prier Notre Dame de Pontoise.

Prenez soin de vous. Je prie pour vous.

+ Stanislas LALANNE

Evêque de Pontoise

pour le Val-d’Oise

Les autorités sanitaires nous demandent d’annuler toutes les réunions et rassemblements sur la commune de Méry-sur-Oise en milieu clos
jusqu’au 22 mars
pour éviter la propagation du Coronavirus. En conséquence il n’y aura
PAS DE MESSE
à l’église St Denis-NotreDame
ni à la Chapelle St Jean Bosco durant cette période.
Sont donc annulées aussi toutes les réunions: catéchisme, aumônerie, MCR, etc… ainsi que les célébrations des 24Heures pour le Seigneur qui devaient avoir lieu à Méry le WE des 13/14 mars.
Les messes et autres rencontres prévues sur Frépillon ou Mériel sont maintenues.

Père Britto PANDIAN